N° 47 / Mars 2019 
06 SAINT-JEAN-CAP-FERRAT Phare de Cap Ferrat



Les ingnieurs du royaume de Pimont Sardaigne construisirent le premier phare de Villafranca sur  l'emplacement d'une ancienne tour feu dont lallumage remonterait 1462. On ne connat pas la date de construction de ce premier difice dont on sait seulement quil portait  linscription AN 1732 (date de sa construction ?), et quil fut restaur en 1827-1828 ; son feu fut quip d'une  optique chelons de Fresnel ds 1838.
En 1860, loccasion du rattachement du comt de Nice la France, le phare de Villafranca devint celui du Cap Ferrat. Pendant une quarantaine dannes, lune des proccupations fut la constitution du domaine du phare : des changes ou acquisitions de terrains permirent dagrandir progressivement le jardin initial, jusqu aboutir lactuelle composition en terrasses superposes et la ralisation dune nouvelle entre conue autour dun rond-point.










La belle tour octogonale rehausse par un attique cylindrique fut malheureusement dtruite la fin de la Seconde guerre mondiale ; autour, les btiments annexes demeurrent presque intacts.
En 1952, la reconstruction d'une tour pyramidale pans coups, en pierre, de 34 m de hauteur, fut ralise daprs le trs monumental projet (20 millions de francs) de lingnieur des Travaux Publics de lEtat C. Espitalier. Devaient suivre la restauration des logements, du btiment de service, des ouvrages dart (murs, escaliers, terrasses) aux abords de la tour.
Le phare fut lectrifi en 1954, puis automatis.




Ce phare datterrissage de grande route se situe du ct sud-est de lentre de la rade de Villefranche, sur la pointe sud-ouest du Cap Ferrat.

Dune hauteur de 71 m au-dessus de la mer, sa taille gnrale est de 34 m  et sa porte de 24 milles.
Construit en maonnerie de moellons et de pierre de taille de la Turbie, le phare est une tour de 32,60 m prsentant la forme dun tronc de pyramide sections variables. Elle comporte la base un puissant soubassement 2 niveaux dont le second, aux assises bossage en pierre vert Roya de la valle de Tende, est reli par un passage sur vote au btiment des logements.





A lintrieur, le ft de plan circulaire, avec revtement de carreaux de faence, abrite une imposante vole tournante suspendue de 164 marches.
Sa lanterne Sautter-Harl modle standard est en mtal de couleur verte, de 2 m de diamtre, vitrage cylindrique sur 2 niveaux.


Son optique en verre taill de 0,30 m de focale, quip dune cuve mercure modle standard Sautter-Harl de 1902, est 4 panneaux ; feu tournant 4 clats blancs rguliers toutes les 3 secondes.






Entours de terrasses, les logements affectent la forme dune grosse maison traditionnelle de plan rectangulaire, deux niveaux (un logement par niveau), couverte dun toit quatre pentes, et aux lvations rgulires.

Tout autour, le jardin occupe une superficie de 4041 m2 compose en une superposition de terrasses parcourues dalles, avec parterres bordures de rocaille plants dessences mditerranennes.



Dans le site class du Cap Ferrat, le phare accompagn de son grand jardin mditerranen a toujours t un difice trs visit, constituant un lieu de promenade apprci de la population locale et des adeptes de la villgiature balnaire. Aprs-guerre, le parti adopt pour la reconstruction de la tour royale reste celui dun monument , une haute tour en pierre au dessin trs achev et la ralisation particulirement soigne. Rinterprtation contemporaine de lancienne tour, le phare constitue un lment remarquable du paysage du cap, sinscrivant dans la permanence du site que les ingnieurs pimontais avaient amnag les premiers ds le dbut du 19me sicle.

Marie-Odile GIRAUD,
Conservation rgionale des monuments historiques, 2012

Numéro 11 / Septembre 2012 -
 
 
Sommaire




    |  Contact  |  Mentions légales  |  Crédits  |  Inscription  |  Connexion  |
    MCC index agence du patrimoine