N° 35 / Janvier 2017 

Recherche
sur les titres des articles et dossiers


Tapez vos mots clés séparés par un espace

actualités
Agenda
Villa Kérylos à Beaulieu-sur-Mer (Alpes-Maritimes)
Journée d'étude le jeudi 23 mars 2017
Musée-Museum de Gap
Exposition d'archéologie jusqu'au 31 décembre 2017
Parc des Ateliers à Arles
Evénement du 22 au 24 mai 2017

Dossiers à venir
  • Patrimoine protégé dans les sites naturels protégés
  • Patrimoine sonore (suite)
  • Portrait de Patrimoine (suite)
  • Patrimoine astronomique et astrophysique


A l'entrée de Châteauvert, commune située entre Brignoles et Barjols, un panneau indicateur nous informe : C'est après la petite église de la Transfiguration, avant de passer le pont sur l'Argens, que se trouve une petite route qui vous conduit au parc de sculptures et à son centre d'art. La création et la vie de ce paysage d'art tridimensionnel en pleine nature vous sont présentées, avec son initiateur, dans cette nouvelle édition de la LiP. Cet espace monumental constitue une expérience singulière, inattendue, qui peu à peu se renforce en réseau.

C'est à partir du quai du port de Cannes que l 'on part découvrir ou retrouver « l'île des Saints », Saint-Honorat de Lérins, creuset dès le début du Vè siècle du développement spirituel et monastique en Europe occidentale. Creuset singulier, rapidement foisonnant, alors en marge de l'institution ecclésiale.

Le paysage que l'île présente est toujours fascinant, paysage monumental issu d'un programme spirituel et d'une histoire monastique et sociale de 16 siècles, avec ses apogées et ses ruptures. Dans cette édition vous en est proposée son archéologie, mise en perspective par le Père abbé, qui sera suivie ultérieurement d'un état des différents programmes de travaux de protection et de conservation qui sont engagés sur cette « île-monument » très vivante et attachante avec les diverses activités et l'accueil de la communauté cistercienne.

Que les paysages culturels de Paca, dans leurs richesses et diversités patrimoniales, artistiques et humaines nous aident en 2017 à mieux vivre, à mieux partager valeurs et attention à l’autre, c’est le vœu que je présente aux lecteurs très nombreux -38 000 en moyenne par numéro, jusqu’à 51 000 pour le dernier- de cette lettre et site d’information.
édito
Maylis Roques, Directrice régionale adjointe des affaires culturelles
Archéologie d’une île monastique : Saint-Honorat de Lérins (Cannes, Alpes-Maritimes)
Yann Codou, avec la collaboration de Germain Butaud, Maîtres de conférences Université Côte d’Azur, Laboratoire CEPAM (Cultures et environnements. Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge), UMR 7264.
La communauté monastique qui vit aujourd’hui sur l’île qui porte le nom de celui qu’elle considère comme son fondateur se sent héritière, dans tous les sens de ce mot, d’une longue histoire qui remonte à plus de seize siècles. Cet héritage se laisse percevoir dans un paysage à la fois monumental et naturel, dans les écrits que nous pouvons posséder des moines qui nous ont précédé mais aussi dans nos propres pratiques d’aujourd’hui porteuses par rapport à ceux que nous appelons nos pères dans la vie monastique d’une continuité et d’une discontinuité.
Châteauvert :
Un Jardin de sculptures et un Centre d’Art

Micheline Gaillard, Commissaire d’Exposition pour les "30 ans du Jardin de sculptures" de Châteauvert, mai 2017
Conseil artistique, communication et promotion des artistes.
Châteauvert est une petite commune du Var d’une centaine d’habitants. Elle tire son nom d'un Château édifié au XIème siècle dont il ne reste que les vestiges du rempart qui couronne une des multiples collines et falaises de cette Provence verte au décor naturel et changeant au fil des saisons. L'écrin est étonnant et vaut le détour.
Entretien avec Hubert Garnier
Hubert Garnier,
Bonjour Hubert Garnier, vous êtes à l’initiative du Jardin de sculpture et du Centre d’Art de Châteauvert, quelques mots de votre parcours ?
J’ai fait de mauvaises études, jusqu‘aux Beaux Arts, malheureusement interrompus par la guerre d’Algérie. Au retour, j’ai démarré une activité d’architecte qui s’est très bien déroulée durant vingt ans grâce à une succession de bonnes rencontres. J’étais aussi un assez bon joueur de tennis...
 
L’atelier de la lumière des Alpes
Jean Belvisi, photographe - Guillaume Lebaudy, ethnologue - Martin de la Soudière, ethnologue - Frédérique Verlinden, conservatrice en chef du Musée Muséum départemental des Hautes-Alpes à Gap
Sous ce titre, en clin d’œil au village de Saint-Véran (Queyras) - l’une des communes les plus hautes d’Europe, où l’on dit que « le coq (du clocher) picore les étoiles » -, le 11 mars 2017, au Musée Muséum départemental des Hautes-Alpes (à Gap) sera organisée une soirée autour du thème de la lumière et des paysages, du ciel et des étoiles.  
|  Contact  |  Mentions légales  |  Crédits  |  Inscription  |  Connexion  |
MCC index ADVP